L’intelligence artificielle (IA) a récemment gagné en popularité en raison de ses applications dans plusieurs secteurs, tels que la finance et les voyages. Désormais, cette technologie moderne peut également être utilisée dans l’industrie du vin, ce qui la rend à la fois plus durable, plus respectueuse de l’environnement et plus rentable. Voici quelques façons dont l’IA pourrait avoir un impact sur la viticulture et quels avantages elle apporterait à l’industrie.

Quels sont les risques associés au changement climatique ?

Le changement climatique est un problème qui nécessite des efforts collaboratifs pour être résolu, et la viticulture ne fait pas exception. Les agriculteurs de nombreuses régions du monde se préparent aux impacts liés au changement climatique en adoptant des pratiques adaptatives telles que l’amélioration des systèmes d’irrigation, mais ils sont également confrontés à un autre risque : la santé de la vigne. Des études récentes ont montré que si des températures plus chaudes profitent à la croissance de la vigne, des concentrations plus élevées de dioxyde de carbone – qui devraient augmenter à mesure que notre planète continue de se réchauffer – constituent une menace pour les vignes. L’augmentation du dioxyde de carbone pourrait inhiber la photosynthèse et réduire les niveaux de chlorophylle dans les raisins, entraînant moins de pigments et une qualité de jus réduite (Chapman et al., 2016). Heureusement, l’IA est utilisée dans diverses industries pour aider à combattre des problèmes comme ceux-ci.

Les avantages de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans la viticulture

S’il est vrai que l’intelligence artificielle et l’analyse de données pourraient mettre les viticulteurs au chômage (selon ce que disent certains, mais nous en doutons vu le manque de main d’oeuvre dans ce secteur d’activité !), il est également vrai qu’elles pourraient aider dans des domaines où les gens ne sont tout simplement pas bons. Des choses comme regarder des pétaoctets de données climatiques pour voir ce qui s’est passé pendant la saison de croissance de l’année dernière à Bordeaux. Ou déterminer comment le changement climatique pourrait affecter la production viticole dans 10 ans et quels types de méthodes de culture du raisin doivent être adoptées. Dans certains cas, l’IA ne pourra jamais remplacer entièrement les humains, et les viticulteurs et autres professionnels de la viticulture ne devraient pas s’inquiéter d’être remplacés par des robots.

Application de l’IA à la viticulture – Opportunités et défis

L’IA, les données et le Big Data jouent un rôle essentiel dans la gestion des problèmes de durabilité liés à l’agriculture et à la viticulture. L’agriculture intelligente consiste à gérer efficacement les ressources dans les cultures en analysant les données et les modèles collectés à partir de diverses sources. Les machines alimentées par l’IA sont capables de traiter d’énormes quantités de données pour aider les propriétaires de cultures à économiser du temps, de l’énergie, de l’eau, des terres, etc. Cela aide également à réduire les coûts en automatisant les lignes de production. Les vignobles peuvent utiliser l’IA pour une plantation efficace des vignes à l’aide de drones ou de services de cartographie aérienne pour localiser les endroits idéaux pour la plantation et la fertilisation. Alternativement, l’IA pourrait être utilisée pour évaluer la santé des plantes à différents stades en fonction de la quantité de soleil qu’elle reçoit par jour, des niveaux d’humidité présents dans le sol pendant les saisons d’été ou d’hiver, etc. L’IA pourrait également créer un inventaire des ravageurs présents autour des vignobles ; ces systèmes intelligents seront mieux à même de décider quels pesticides doivent être appliqués quand que les agriculteurs humains ne peuvent le faire manuellement. Peu importe à quel point les machines viticoles deviennent intelligentes, il y aura toujours des tâches que seules les mains humaines pourront accomplir efficacement, telles que la taille des plantes ou la manipulation de certains types de parasites qui ne sont pas encore facilement détectés à l’aide de technologies avancées dans les fermes.

L’avenir de la viticulture grâce à l’utilisation des mégadonnées

Les mégadonnées modifient presque tous les secteurs, y compris la viticulture. Alors que les nouvelles technologies facilitent la collecte et l’analyse de grands ensembles de données, le changement climatique pose des défis aux viticulteurs. Associées à l’intelligence artificielle (IA), les mégadonnées aident les viticulteurs à s’adapter aux nouvelles conditions environnementales. De la prévision des conditions météorologiques à l’analyse de la qualité du raisin à chaque phase de la production, pour créer des environnements plus durables mieux préparés aux changements climatiques actuels et futurs.

Pour aller plus loin…

  • Pourquoi garder un longueur d’avance en innovant
    Les clients, la concurrence et la croissance des entreprises posent des défis, même aux organisations les plus performantes. Les éléments qui ont conduit à un succès spectaculaire dans le passé ne sont peut-être pas les mêmes que ceux qui conduiront […]
  • Nous utilisons des algorithmes tous les jours dans notre vie
    Les algorithmes, pour faire simple, sont un ensemble d’instructions étape par étape. Dans le domaine de l’informatique, les algorithmes sont un ensemble d’instructions et d’actions exécutées par un programme informatique pour accomplir diverses tâches. L’utilisateur d’une application informatique, par exemple, […]
  • IA et Big Data : quelle est la différence ?
    L’intelligence artificielle (IA) et le big data sont deux termes souvent utilisés de manière interchangeable, mais ce sont en fait deux concepts très différents avec beaucoup de distinctions entre eux. Cet article explorera les différences les plus importantes entre les […]
 
(edited) 5:06 Dans le body :